Au comptoir des murmures – Tia Wolff

En octobre 2019, Tia Wolff s’est lancée dans un projet un peu fou : pendant le NaNoWrimo, elle écrirait un roman dont ses lecteurs auraient posé les bases. Sous forme de sondage, de questions à choix multiples ou ouvertes, chacun pouvait y aller de ses idées les plus folles. Une histoire en France ou à l’Etranger ? En ville ou à la campagne ? Une ou un personnage principal.e ? Et quels prénoms ? Si l’idée d’un roman collaboratif n’était pas assez compliquée, s’imposer cinquante mille mots en trente jours venait pimenter l’affaire.
Et alors, ça donne quoi ?

Ça donne, Au comptoir des murmures, un roman tranche de vie, aux faux-airs de huis clos, qui prend place dans un pub, à Killorglin, petite ville du Kerry, au sud de l’Irlande. On y fait la connaissance d’Erynn, jeune femme qui, trois ans plus tôt, a abandonné ses études pour reprendre le pub familial, après que son père a pris la poudre d’escampette. Le roman se déroule sur le mois de novembre, on commence avec Halloween et on termine avec les premières décorations de Noël. Mais entre-temps, chaque jour apporte son lot de bonheur et de déconvenues à Erynn.


Si le Whispering Druid n’existe pas pour de vrai, tout le reste est réel. J’ai eu la chance d’aller à Killorglin il y a quelques mois et Tia a su retranscrire la joyeuse ambiance de cette bourgade. Les ballades le long du Laune et le détour par King Puck font d’ailleurs partie de mes projets lors de ma prochaine visite.

Au fil des pages, on fait la connaissance d’Erynn, évidement, mais aussi de Lonan, Karen, Sean… et toutes les autres personnes qui poussent la porte du pub. Il y a les personnages récurrents et ceux de passages. Le talent de Tia fait que je me suis attachée à tous. Je me suis demandée quelle était leur vie en dehors des murs du Whispering Druid, j’ai eu de l’empathie pour certain, du dégoût pour d’autres et surtout l’envie d’en savoir plus. La force de ce roman réside dans ces petits apartés, ces rencontres éphémères avec les clients d’un jour qui viennent solidifier ou ébranler les croyances de la jeune femme et lui permettre d’ouvrir les yeux sur sa vie.

Parce qu’avant d’être un roman qui se passe dans un pub irlandais (même si, je suis d’accord avec moi-même pour dire que c’est un super argument), il s’agit de l’histoire d’une jeune fille qui s’est perdue au détour de ses rêves et de ses obligations et qui va se retrouver en essayant de regarder sa vie à travers le regard des personnes qu’elle aime. Si à la fin de cette histoire vous n’avez pas envie de parcourir les pubs irlandais et partager quelques instants avec leurs gérants, c’est que vous êtes passés à côté de l’histoire.

Avec ce roman, Tia Wolff confirme qu’elle sait magner les mots et travailler les émotions. Si vous la découvrez avec Au comptoir des murmures, je ne peux que vous encourager à continuer votre exploration avec Anthea, sa saga adolescente, un véritable coup de cœur !

2 commentaires sur « Au comptoir des murmures – Tia Wolff »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.