Adel – Erika Boyer

Tant que j’en suis à remettre en route ce blog, je ne pouvais pas ne pas parler du dernier né de Erika Boyer.
Vous le savez si vous me suivez sur Instagram, j’aime énormément sa saga Tout en nuances. Hormis Sous le même ciel qui est le livre par lequel tout a commencé (et qui est vraiment à part) les quatre romans de cette saga ont une saveur particulière pour moi.
Tout en nuances est une collection dédiée à l’amour sous toutes ses formes. Si Hyacinthe, le premier tome est le plus « basique » dans son traitement, les tomes suivants vont crescendo. J’avais parlé ici du tome 3, je reviendrai avec les tomes 1 et 2 un de ces jours. (C’est vraiment n’importe quoi la gestion de ce blog !)

Bref, voici enfin mon avis sur Adel, le quatrième tome. Celui-ci a presque détrôné Hyacinthe, c’est pour dire.

Qui sont Adel et Ezra ?

Adel est un violoniste de talent. Connu et reconnu par ses pairs, il a malheureusement cessé de jouer depuis que sa muse est morte. Puisque jouer le rend heureux, il s’empêche de pratiquer son art. Persuadé qu’il n’a plus le droit au bonheur.

Ezra n’est pas en meilleure posture qu’Adel. En effet, il reproche à ce dernier son incapacité à être honnête et ce cache derrière cette vérité pour ne pas montrer plus de courage. Tant qu’Adel refusera de s’engager avec lui, alors il n’avouera pas à sa famille très pratiquante son homosexualité. 

Un roman introspectif et bienveillant

On est d’accord que de prime abord on a envie de les secouer pour qu’ils arrêtent leurs conneries. Mais c’est sans compter sur le talent d’Erika Boyer. J’ai souvent eu l’impression qu’elle ne supportait pas leur comportement d’auto-sabotage Et qu’elle les secouait pour leur remettre les idées en place. Le tout avec bienveillance et fermeté. Grâce, notamment, à Harry et Amélia. Le meilleur ami et la sœur jumelle d’Adel. (Le tome 5 leur sera consacré !)

Adel, tous comme les trois tomes avant lui, est un roman court. L’autrice n’a donc pas le temps qu’ont ses personnages. Au fil des pages elle les mets face à leurs contradictions et les aide à dégommer leurs croyances limitantes. Elle réussit, en très peu de pages, à offrir à ses protagonistes une vision de la vie bien plus joyeuse et remplie d’espoir.

Adel est, selon moi, le tome le plus introspectif, le plus intime aussi, d’une certaine façon. Pour moi qui suis très sensible au développement personnel, j’ai trouvé dans ces lignes des pistes de réflexion très intéressantes. L’amour est au centre de cette histoire. Et avec le recul d’une lecture qui date de quelques mois, je dirais qu’il s’agit surtout d’amour de soi. J’ai la chanson If you don’t love yourself de The Script en tête quand je pense à ce livre. Et notamment cette partie du refrain : How can you love if you don’t love yourself ? / If you don’t love yourself / You can love no one else  (Comment peux-tu aimer si tu ne t’aimes pas / Si tu ne t’aimes pas / Tu ne peux aimer personne d’autre).

Même si le livre est court, j’ai trouvé que cette tranche de vie était intense et belle. En l’espace de quelques semaines, nos héros progressent. Adel réussit à avancer dans son deuil et dans ses choix de vie, tandis qu’Ezra ose enfin être celui qu’il est aux yeux de tous. Il cesse de vivre pour les autres.

Les prémices d’un cinquième tome

De plus, ce tome introduit les prochains personnages : Harry et Amélia. J’ai déjà hâte de savoir à quelle sauce ils vont être mangés. Leur histoire est si atypique que je suis vraiment curieuse.

En conclusion, un très bon quatrième tome. Chaque livre peut se lire indépendamment, même si ça spoile un peu ce qu’il s’est passé avant. Une saga que j’aime toujours autant. 

Auto-édité, disponible en broché et ebook sur Amazon
200 pages
Couverture réalisée par Emma Delouhans

Un commentaire sur « Adel – Erika Boyer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.